#FEB20, sans qui rien n’aurait changé

 

L’idée du poster ci-dessous m’est venue suite à une discussion avec un ami où il était question du mouvement du 20 février. La question était de savoir si ce dernier avait joué un role dans l’évolution que connaît le Maroc actuellement. Dans mon esprit la réponse est claire : sans le mouvement du 20 février, il est très probable qu’aucune des réformes n’aurait été initiées. Mais le poster mérite une courte explication. Je n’ai pas envie de m’étaler en prose, alors je dirais que ce n’est pas une tentative de minimiser la victoire du PJD, qui est par ailleurs méritée. Cette victoire soulève cependant autant de questions qu’elle ne suscite d’espoir. Je suis sceptique à l’idée que le Makhzen se soit définitivement retiré des affaires mais j’espère me tromper. Que ceux qui gouverneront ce pays tiennent tête aux injonctions autoritaristes du régime. Mais surtout que ceux qui prétendent être démocrates reconnaissent au mouvement du 20 février son droit à manifester et son rôle dans cette évolution–aussi incomplète et frustrante soit elle–au lieu de lui jeter des pierres.

Advertisements

Legislatives marocaines : Je boycotte… et voici mes raisons

Je voudrais m’adresser a mes compatriotes honnêtes et bien intentionnés qui veulent aller voter aux législatives vendredi et ceux qui hésitent encore à prendre la décision de sortir voter le 25. Je parle à ceux qui pensent, en leur âme et conscience, qu’en allant voter ils pourront aider au changement en apportant du sang neuf aux institutions, en espérant ainsi pousser la classe politique actuelle, majoritairement corrompue et inféodée au Makhzen, en dehors du système.

J’aimerais partager avec eux mon point de vue et leur expliquer pourquoi je suis convaincu que le boycott et le meilleur choix à faire. Avant qu’ils ne s’énervent et qu’ils ne cliquent sur la petite croix, je leur demanderais de me donner une petite chance en lisant ce qui suit.

Je suis intimement convaincu que les personnes bien intentionnées qu’elles sont espèrent voir une transition démocratique au Maroc sans faire courir au pays les risques de crises internes ou de conflits que d’autres pays de la région connaissent.

Mais dans les conditions politiques actuelles dans lesquels se retrouve le Maroc, voter consisterait à essayer de traiter un cancer à coup de tablettes de paracetamol.

Je les invite maintenant à laisser libre cours à leur imagination. Essayons ensemble de dessiner les trajectoires hypothétiques, mais réalistes de ce processus en cours. Qu’arrivera t-il si 1) le taux de participation est élevé, et si 2) à l’opposé, le taux d’abstention est plus conséquent. Continue reading

Fin de cycle : quel avenir pour le mouvement du 20 février ? #Feb20 #Maroc

Les cinq mois qui se sont écoulés ont été exceptionnels de tout point de vue pour le Maroc. Faute d’avoir réussi à réaliser les objectifs qu’il s’était fixé au début de sa mobilisation, le mouvement démocrate du 20 février a réussit là ou les partis politiques ont échoué lamentablement : réveiller les consciences et faire en sorte que la société marocaine renoue enfin avec la politique et le débat public. Le mouvement a réussi à révéler au grand jour la nature profonde de cette société, ses orientations politiques et ses convictions.

Il y a eu probablement des erreurs commises pendant cette période de la part du mouvement démocrate. On ne peut cependant pas lui reprocher son manque d’expérience et sa spontanéité face à un appareil d’Etat redoutable, riche d’une longue histoire de répression et d’une expertise d’ingénierie électorale sans égal. Mais alors que nous arrivons a ce qu’il convient d’appeler une fin de cycle, certains enseignements s’imposent.

Continue reading

Morocco: Pro-Democracy Movement Calls for Boycott

The February 20 movement is calling for the boycott on the upcoming referendum on a Constitutional amendment introduced by the king on his June 17 speech. The movement released this video today outlining the main reasons behind their call.

For English subtitles, click on CC.

Ahmed Benchemsi: The Anatomy of the Moroccan Dictatorship (#feb20)

Ahmed Benchemsi is a celebrated Moroccan journalist, former editor, publisher and founder of popular weekly magazines TelQuel and–the now-disappeared–Nichane (Straight Forward). Mr. Benchemsi has now moved to the US where he works as a researcher at Stanford University. Here he speaks at the Oslo Freedom Forum about what he calls “the subtleties” of both the Moroccan dictatorship and that of the pro-democracy youth movement. He dissects, then entertainingly demystifies some of the major arguments the Moroccan regime usually uses to sell its image abroad as an “Arab exception.” A must watch presentation!

#Guantemara: Heavy-handed Response to Peaceful Demonstration in Morocco

The Moroccan pro-democracy movement known as February 20 has called for the organization of a picnic today near what activists say is a secret detention center located in Temara, in the outskirts of the capital Rabat.

The peaceful gathering was violently broken up by Moroccan anti-riot police which used truncheons to disperse the crowd.

Activists were then chased in the streets of Hay Riad, a neighborhood of the capital Rabat.

Many witnesses I spoke to on the phone expressed disbelief at the disproportionate police deployment and the violent, unwarranted, unprovoked repression of pro-democracy activists, leaving hundreds wounded, some seriously beaten in the head and nose.

Continue reading

Morocco: Pro-Democracy Activists to March on Secret Detention Center

This Sunday, May 15, Moroccan pro-democracy activists are planning to march on a detention center, located in the region of Temara, in the outskirts of the capital Rabat.

Many prisoners, mostly Islamists, allege they have been detained and tortured in the center, which is also believed to be part of a network of so-called Black Sites, used by the CIA to interrogate international terrorist suspects.

Continue reading