Morocco: Why do I boycott? | openDemocracy

This post was originally published on openDemocracy.

 

On November 25, 2011, Moroccans will vote in theirfirst parliamentary election since a referendum approved a series of constitutional amendments. The amendments, introduced by the king, are intended to reduce the monarch’s prerogatives in favour of an elected legislative body. However, for myself and a number of Moroccan democrats, there exist many reasons why we choose to respond to the call of theFebruary 20 movement and why we will boycott the upcoming election. Continue reading

Advertisements

Legislatives marocaines : Je boycotte… et voici mes raisons

Je voudrais m’adresser a mes compatriotes honnêtes et bien intentionnés qui veulent aller voter aux législatives vendredi et ceux qui hésitent encore à prendre la décision de sortir voter le 25. Je parle à ceux qui pensent, en leur âme et conscience, qu’en allant voter ils pourront aider au changement en apportant du sang neuf aux institutions, en espérant ainsi pousser la classe politique actuelle, majoritairement corrompue et inféodée au Makhzen, en dehors du système.

J’aimerais partager avec eux mon point de vue et leur expliquer pourquoi je suis convaincu que le boycott et le meilleur choix à faire. Avant qu’ils ne s’énervent et qu’ils ne cliquent sur la petite croix, je leur demanderais de me donner une petite chance en lisant ce qui suit.

Je suis intimement convaincu que les personnes bien intentionnées qu’elles sont espèrent voir une transition démocratique au Maroc sans faire courir au pays les risques de crises internes ou de conflits que d’autres pays de la région connaissent.

Mais dans les conditions politiques actuelles dans lesquels se retrouve le Maroc, voter consisterait à essayer de traiter un cancer à coup de tablettes de paracetamol.

Je les invite maintenant à laisser libre cours à leur imagination. Essayons ensemble de dessiner les trajectoires hypothétiques, mais réalistes de ce processus en cours. Qu’arrivera t-il si 1) le taux de participation est élevé, et si 2) à l’opposé, le taux d’abstention est plus conséquent. Continue reading